Imprimer

Chrisitian

In memoriam Christian Boutin (1933-2015)

 Christian nous a quitté le 30 juin 2015. Il a été enterré, après une cérémonie fort émouvante, dans le caveau familial à Plan d'Aups (83).Christian 224

« C'est ma joie qui me dissimule à tes yeux
Parce qu'elle rayonne autour de moi et me cache
Comme le ver qui est enveloppé par la soie du cocon »
Dante, Le Paradis.

Un beau jour...

Un beau jour, on s'en va

Que l’on soit souris, que l’on soit chat,
Que l’on soit aigle ou bien chamois
Un beau jour, on s’en va…

Après pour les médecins, surtout les bonsChristian unbeaujour
On pense que l’immortalité est un de leur don
Peut-être parce qu’ils ont accès à un tas de produits
Ou peut-être parce qu’ils ont sauvé un paquet de vie
(La mienne d’ailleurs)

Et puis un jour - il en faut bien un pour les médecins,
Nos croyances déchantent et l’immortalité se raccourcit
Et puis finalement y a pas photo, y a plus photo.
On revoit des têtes connues
De la famille, perdues de vue.
On meurt bien pour quelque chose
Et je crois que c’est pour cela
Pour que je puisse à nouveau enlacer
Mes cousins, mes cousines
Pour que je regarde mon père, ma mère dans les yeux,
Et penser.....
Qu’il y aura aussi un jour pour eux
Où l'on se retrouvera en famille, cousins cousines, petits-enfants et arrière-petits-enfants
Ainsi va la vie ......pelvoux

J’écris cela d’un trait
Comme à mon habitude
Dans ma cabane d’été
Face au Pelvoux.
Ah ! Ah ! Ah ! le Pelvoux, la montagne, l’escalade, le Viso.
Il aimait ça, mon oncle, à en quitter son boulot
À troquer une pince à clamper
Pour un piolet
Un bistouri pour des crampons
Il a même poussé le vice à appeler une aiguille de son nom.

Mais l’essentiel dans sa longue marche en quête de sommets
Ça n’a jamais été le but, jamais été l’objectif
Mais toujours le chemin.
Et dans cette voie qu’il a tracée pour nous tous
Il a mis du lien, de l’intention, de l’amour, de la passion....
Christian merci pour cela...

Yannick,

Curiculum vitae

Curriculum vitae de Christian BOUTIN, Professeur honoraire des Universités

Né le 10 novembre 1933 à Cannes - Décédé le 30 juin 2015.
Marié - 5 enfants
Chevalier dans l'ordre des Palmes Académiques - Décret du 11.7.1985chevalier palmes academiques

TITRES HOSPITALIERS

Externe des Hôpitaux de Marseille (1956)
Interne des Hôpitaux de Marseille (Concours 1959) Nommé le 11 avril 1960
Assistant des Hôpitaux de Marseille (1966)
Médecin des Hôpitaux (1970)
Chef de Service de Pneumologie, Centre Anti-Cancéreux Paoli-Calmette (1973)
Chef de Service de Pneumologie, Hôpital Michel Levy (1981)
Chef de Service de Pneumologie, Hôpital de la Conception (1986)these 1966a

TITRES UNIVERSITAIRES

Gradué en Droit (1954)
P.C.B. (1955)
Moniteur Adjoint de Clinique Médicale (1963)
Équivalence des Certificats d'Études Spéciales de Pneumologie (1966)
Docteur en Médecine (1966)
Chef de Clinique Pneumophtisiologique, Service du Professeur CHARPIN (1966)
Maitre de Conférence Agrégé (1970)
Qualification en Allergologie (1978)
Professeur Titulaire, Chaire de Physiopathologie Clinique des Voies Respiratoires, (nommé le 1er octobre 1981)
Professeur des Universités de Première Classe (1986)

TITRES DIVERS

Prix de fin de scolarité (1963)
Thèse de Doctorat en Médecine (prix de thèse, médaille d'argent 1966)
Médaille d'Argent de l'Académie de Médecine pour les travaux concernant la lutte antituberculeuse (1977)diplome academie1
Prix André BATEL-ROUVIER pour l'ouvrage intitulé : « Faut-il vraiment arrêter du fumer ? » (1982)
Chevalier dans l'ordre des Palmes Académiques - Décret du 11.7.1985
Membre du Conseil Scientifique de la Recherche Médicale à l'Université de Corte (1988)
Fellow of the American College of Chest Physician (F.C.C.P.) 19 mai 1990

ACTIVITES ADMINISTRATIVES ET AUTRES RESPONSABILITES COLLECTIVES

Activités administratives NY academy1

Médecin Consultant au centre d'hygiène appliquée Doria à Marseille (14 avril 1970)
Membre élu de la Commission Médicale Consultative (1973 à 1976)
Assesseur du Doyen, (depuis 1978)
Membre du Centre National du Concours d'Internat (1981 à 1982)
Membre du Bureau Local de l'Internat (1981 à 1984)
Membre élu du Conseil Scientifique de la Faculté (1981 à 1985)
Membre élu du Conseil de Gestion de la Faculté (1979 à 1981)
Médecin expert en pneumoconiose (1988)
Médecin Assermenté, Médecin Agréé (1989)
Président élu du Comité des Études de la Faculté de Médecine - Assesseur du Doyen chargé des Études (1990)
Membre du Conseil Régional de Formation Médicale Continue (1990)
Médecin Expert auprès du Tribunal de Grande Instance d'Aix-en-Provence (1990)
Membre élu du Conseil National des Universités (1991)faut il arreter fumer

Autres responsabilités collectives

Médecin Conseil Consultant Vacataire en Pneumo-phtisiologie auprès de la Sécurité Sociale (14-11-1970 à 1975)
Membre du groupe de réflexion I.N.S.E.R.M. sur les problèmes posés par l'amiante (1979)
Président de la Commission Nationale Santé Biométéorologie au Conseil Supérieur de la Nationale (1976 à 1987)
Président de la Commission d'Endoscopie de la Société Européenne de Pneumologie de 1981 à 1987
Président du Cercle d'Étude Pneumologique de 1975 à 1989
Expert Clinicien en Pneumophtisiologie (arrêté du 17 décembre 1982)
Expert Clinicien en Pneumophtisiologie Pédiatrique (arrêté du 15 mars 1982)
Membre du Haut Comité du Thermalisme et du Climatisme (1984)
Membre Titulaire du Collège des Trois Médecins de Marseille (arrêté du 6.1.1986)
Membre élu du Conseil d'Administration de la Société de Pneumologie de Langue Française(1987) Réélu (1990)
Médecin Expert auprès des caisses de Sécurité Sociale       1989
Activité de recherche sur les maladies de la plèvre, la thoracoscopie, le mésothéliome, l'immunothérapie par Interleukine et Interféron, les maladies professionnelles pulmonaires.
Voyages d'Étude aux USA (février-mars 1973, mai 1979, octobre 1980)

ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES

Enseignement à la Faculté et dans les Hôpitaux de Marseille

Conférences d'Externat (de 1960 à 1962)
Conférences d'Internat (de 1962 à 1965)

a) Participation à l'Enseignement

Service de Pneumophtisiologie (de 1960 à 1962) et Clinique Pneumophtisiologique du Professeur CHARPIN (de 1963 à 1973)
Clinique Médicale du Professeur POINSO (1963)
Cours de perfectionnement de Cardiologie - Clinique Médicale du Professeur AUFIER (de 1966 à 1970)
Écoles d'Infirmières de l'Assistance Publique (de 1969 à 1975)
Enseignement Attestation Complémentaire d'Allergologie (de 1969 à 1970)
Cours d'Allergologie du C.E.S. d'Immunologie (de 1969 à 1970)
Enseignement à l'Ecole de kinésithérapie de Marseille depuis 1969
Participation au cours de Séméiologie Médicale à la Faculté de Médecine depuis 1966
Participation à l'Enseignement du C.E.S. de Pneumophtisiologie
Participation à l'Enseignement du Certificat de Thérapeutique
Participation à l'Enseignement du C.E.S. de Médecine du Travail (de 1974 à 1978)
Participation à l'Enseignement du C.E.S. de Rééducation Fonctionnelle depuis 1973
Responsabilité du Certificat Coordonné de Pneumologie de l'Hôpital Nord de 1973 à 1989.
Responsabilité du Certificat de Pratique Médico-Chirurgicale du PCEM II de 1974 à 1981.
Organisation à la Faculté de Médecine, Secteur Luminy, des stages de Pratique Médico-Chirurgicale du PCEM II de 1976 à 1982.
Participation à l'Enseignement de Cancérologie, 1973 à 1988
Organisation à la Faculté de Médecine des stages pratiques à l'hôpital en 2ème et 3ème année de Médecine (PCEMII et DCEMI)
Responsabilité de l'enseignement de la Pneumologie dans le 2è cycle des études médicales depuis 1987

b) Enseignement post-universitaire et formation continue

Enseignement dans toutes les villes de la région : Avignon, Aix, Antibes, Arles, Briançon, Corse, Martigues, Marignane, Port de Bouc, Toulon, Nice, St Tropez.
Participation aux formations continues de la Sécurité sociale et Conventions Mars 1991 - Avril 1992.

c) Enseignement de 3ème cycle

Conférences Alger, Ancone, Angers, Anvers, Berlin, Barcelone, Bordeaux, Bruxelles, Genève, Indianapolis, Liège, Long Beach, Los Angeles, Madrid, Milan, Montana, Nice, Paris, Ravenne, Toulouse, Utrecht, Valence, Zurich.

SOCIETES SAVANTEStitres travaux1

Membre Titulaire de la Société de Pneumologie de Langue Française
Membre Titulaire de la Société Française d'allergologie
Membre de la Société Française de Pneumophtisiologie du Sud-Est et du Littoral Méditerranéen
Membre de la Société Médicale des Hôpitaux de Marseille
Membre de la Société de Médecine Hyperbare de France
Membre de la Société de Médecine Légale du Sud-Est
Membre de l'Académie Européenne d'Allergologie et Immunologie Clinique
Membre du Conseil Scientifique de l'Institut Paoli-Calmettes de Marseille de 1973 à 1982
Rédacteur en Chef Adjoint de la revue "Poumon et Cœur" de 1970 à 1988
Membre du Conseil Scientifique de la "Revue Française d'Allergologie et d'Immunologie Clinique"
Membre élu du Conseil d'administration de la Société de Pneumologie de Langue Française en 1988
Membre fondateur de la Société Européenne de Pneumologie (Societas Europea Pneumologia)  1981
Membre de la Société Européenne de Physiopathologie Respiratoire (SEPCR) - 1985
Membre de la Société Française d'Hydrologie et Climatologie - 1984
Membre du Conseil d'administration de la revue "Marseille Médical"
Membre correspondant national élu de la Société Médicale des Hôpitaux de Paris - 1990
Membre de l'European Respiratory Society
Membre de l'Académie de médecine (Correspondant)

TITRE MILITAIRE

Service actif du 1 octobre 1960 au 1er Août 1962.

Hommage

Deux de ses amis ont témoigné et rendu hommage au Professeur Christian Boutin, Gian Franco Tassi et Gian Pietro Marchetti, Brescia, « In ricordo di Christian Boutin » publié dans la revue  Rassegna di Patologia dell’Apparato Respiratorio (2015 ;30 : 242). Ils nous ont autorisé à publier la traduction française

In memoriam Christian Boutin (1933-2015)rassegna 4 2015

Il y a quelques jours que Christian nous a quitté, éminent personnage de la pneumologie française et européenne. Universellement connu pour avoir contribué de manière déterminante à la renaissance et au développement de la moderne thoracoscopie et la connaissance des maladies de la plèvre.thoracoscope boutin

C. Boutin commence à s’intéresser à la thoracoscopie en 1964, encore interne en médecine, jusqu’à ce que cela devienne « une idée fixe » comme il l’écrit dans son C.V.. Sa contribution en ce domaine a été énorme pour le développement technique de l’instrumentalisation, pour la définition des indications cliniques, pour la diffusion de la méthodologie grâce à de nombreuses démarches didactiques continuées pendant plus de vingt années. Le thoracoscope de Boutin, réalisé en 1978, reste le meilleur instrument rigide disponible grâce aussi à une pince bioptique inégalée. À l’avant-garde a été l’utilisation des techniques de vidéo-documentation, du cinéma intra-pleural (1979) et des caméras (1981) qui ont permis de grands progrès dans la didactique avec la réalisation de films endoscopiques des principales pathologies. En ce qui concerne les indications cliniques, la contribution de C. Boutin reste fondamentale pour le diagnostic des pleuresies néoplasiques, du mésothéliome (sa proposition de stadiation endoscopique est devenue partie intégrante de la stadiation TNM en usage) et du pneumothorax ainsi que pour leur traitement (codification et diffusion du talcage pleural ; réalisation des systèmes et des thérapies intra-pleurales. Le début du domaine didactique de Marseille se situe en 1980 avec un grand congrès qui permit de mettre au point les connaissances de l’époque et réunissant les plus grands experts internationaux de la méthode. Practical thoracoscopyEn ce temps, au début de sa renaissance, C. Boutin a permis la rencontre de centaines de pneumologues de différents pays européens et pas seulement. Depuis, le service de Boutin devint le centre européen le plus important dans ce secteur ouvert aux contacts et aux collaborateurs internationaux : plusieurs centaines de pneumologues - parmi eux, beaucoup d’Italiens - ont participé aux cinquante « Semaines de Thoracoscopie » qui eurent lieu pendant 20 ans et ont fréquentés pendant différentes périodes le service que C. Boutin dirigeait pour apprendre la thoracoscopie. Beaucoup d’entre eux ont ensuite démarré la méthode dans leur pays en ayant pour référence les connaissances techniques et cliniques résumées dans le précieux manuel Practical thoracoscopy de 1991 (www.springer.com/us/book/9783642755606).

La plèvre dans tous les aspects de la pathologie, de la physiopathologie, du diagnostic et des traitements thérapeutiques a été l’objet principal de son activité clinique et scientifique avec la publication de centaines d’articles dans les revues les plus connues, les plus influentes. Les contributions les plus originales concernent le mésothéliome malin de la plèvre. Sur le plan pathogénétique, il a été le premier à démontrer que les fibres d’amiante inhalées atteignent la plèvre pariétale où elles peuvent donner origine aussi bien au mésothéliome qu’aux plaques fibrohyalines. Du mésothéliome, il a aussi identifié les stades initiaux (insérés dans la classification T.N.M.). Il a décrit les aspects diagnostiques basés sur l’extension intra-pleurale, développé des traitements endo-cavitaires novateurs, fondés sur la documentation d’une croissance pendant longtemps intra-pleurale de la maladie.la sante au fil du temps

L’enseignement a été aussi une de ses passions, soit l’enseignement à la Faculté de Médecine de Marseille où pendant des années il a été responsable de la formation pratique des étudiants à l’hôpital autre que titulaire de pneumologie, ainsi et surtout l’enseignement de la thoracoscopie par les cours et l’accueil dans le service de médecins venant de différents pays (déjà mentionné).

Après la cessation de l’activité clinique en 1999, il s’est consacré avec passion à la photo et à l’histoire de la médecine en tant que co-fondateur de l’Association des Amis du Patrimoine Médical de Marseille. Remarquable est le livre La Santé au fil du temps qui présente les instruments médicaux et chirurgicaux historiques rassemblés au Musée d’histoire de la Médecine de l’association, commentés par des passages de la littérature française.

Pour finir, il ne faut pas manquer sa passion pour la montagne. Dans son C.V., il tenait à rappeler avoir été pendant des années instructeur d’escalade dans le Club Alpin Français.

C. Boutin a été un homme extraordinaire, un grand professionnel qui pratiquait la médecine avec légèreté, et un génie hors du commun pour la créativité, l’intelligence et l’importante culture littéraire, physiologique et artistique, un esprit de finesse selon la plus brillante tradition française. Il aimait l’Italie et son histoire en particulier et nous, Italiens, ses dévoués élèves, continueront à aimer son héritage scientifique et moral.

Gian Franco Tassi et Gian Pietro Marchetti, Brescia

=> Lire l'article original (italien) reproduit avec l'autorisation des auteurs et de la direction de la revue : « In ricordo di Christian Boutin »    

Clic clac sur l’existence

Clic clac sur l’existence2002 xn

La canne ne serait tardée
Pourtant il court encore
À quand cette pose B
Pour reposer son corps ?

Un virtuose du papier argenté
Un virtuel du clic immodéré
Une bonne définition
D’une vie de passion

Avec ses chaussons, ses crampons
Il est allé si haut
Qu’une aiguille porte son nom.

Avec son serment, avec nos poumons
Sans quitter son stétho
Il a orienté nos maux
Sur la voie de l’abandon

Je ne sais plus l’âge qu’il a
Mais depuis que je suis né
Je l’ai toujours vu là
Prêt à nous aider, à nous donner.

Nous voilà tous réunis
Pour lui souhaiter à l’unisson
Des années de vie bien remplies
Des moments partagés d’émotions.

C'est sûr, ça sent la palme pour l’ensemble de ses œuvres
Mais vers chacun ici il a été présent
Et n’a plus à faire ses preuves
D’avoir donné autant...

Alors merci, pour ces petits moments
Déposer sur nos vies
Comme de brefs instants
Gravé dans l’âme pour l’infini.

Yannick
Plan d'Aups, 12 novembre 2011.

Grand'Père

Grand'Père...Xn menton

Chorale des petits-enfants du Plan d’Aups

Au piano : Françoise
À la flute : Basile
sur l’air de Papa Paname du film Monstres à Paris de Bibo Bergeron. Musique de Patrice Renson et M. (Matthieu Chédid).

La tête dans mes airs des airs en solitaire
On se sentait si fort
Sures de nous sur les toits du Plan d’Aups
À vélos on s’rappelle on dévalait les ruelles
On était immortel
Car tu nous as donné des ailes, pour la vie
Grand père ne rit pas mais on a quelque chose à te dire
C’est toi notre Grand Père.
On est née dans tes bras et on a un sacré cœur comme toi
Grand père ne rit pas, même si tu vas sûrement rougir
On t’aime Grand père
On est née dans tes bras et pour rien au monde, on te quittera
Solitaire quand on flâne dans le belvédère
Loin des grands boulevards on te trouve tellement beau, vu d’en haut
À Abries on se rappelle avec tous les Boutin, et ton harmonica
On criait sur tous les toits cette chanson
Grand père ne rit pas mais j’ai quelque chose à te dire
C'est toi notre Grand père
On est né dans tes bras et on a un sacré cœur comme toi
Grand Père ne rit pas même si tu vas sûrement rougir
On t’aime Grand père
On est né dans tes bras, et pour rien au monde on te quittera
Pour rien au monde on te laissera… Grand père !

Affichages : 4741