jsn pixel1
jsn pixel2
jsn pixel3

Index de l'article

Calendrier perpetuel 1822 1824

1822 – Mounier - De l’influence attribuée aux philosophes, aux francs-maçons et aux illuminés
1822 – Peignot - Dictionnaire historique et bibliographique - Article Saint-Martin
1822-1824 - Barbier - Dictionnaire des ouvrages anonymes et pseudonymes : Bibliographie de Saint-Martin
1823 – Jauffret – Mémoires historiques sur les affaires ecclésiastiques de France - Chap. XIII – Administration provisoire du diocèse de Lyon - 1802 – An X
1823 - Journal asiatique - La création
1823 – La Mennais – Essai sur l’indifférence en matière de religion
1823 - Rabelais (Œuvres de) - Pantagruel, livre IV, chap. LVI
1824 - Arnault - Biographie nouvelle - Article Repnin.
1824 – Gence - Notice biographique sur Louis-Claude de Saint-Martin
1824 – Joly – Mémorial sur la révolution française - Chap. XVIII. Récapitulation sommaire – Art. 6
1824 – Journal des Savants - Notice de Gence
1824 - Revue encyclopédique - Compte-rendu de la Notice de Gence sur Saint-Martin

Année 1822

1822 – Mounier - De l’influence attribuée aux philosophes, aux francs-maçons et aux illuminés

1822 mounier

De l’influence attribuée aux philosophes, aux francs-maçons et aux illuminés sur la révolution française
Par Jean Joseph Mounier [1758-1806]  http://books.google.fr/books?id=4mSW0PKioDwC

Dans leur avertissement, les éditeurs justifient une nouvelle édition, l’ancienne, éditée en Allemagne (1801), est épuisée et très recherchée. Dans cet avertissement, concernant notre édite, ils ajoutent (p.V) :

« La partie de l'ouvrage qui est relative aux francs-maçons et aux illuminés est sans doute d'un intérêt moins vif et moins général. Le nombre des personnes qui recherchent avec avidité ce qui concerne ces objets, est limité. Pourtant cette partie renferme des documens historiques curieux. Les faits y sont constatés avec une grande exactitude ; et il en est, surtout en ce qui regarde les illuminés, qu'on chercherait vainement ailleurs, l'auteur les ayant recueillis dans la fréquentation de personnes, ou qui avaient appartenu à l'Ordre, ou qui avaient connu intimement ses principaux adeptes. D'ailleurs, il semble que tout ce qui touche les sociétés secrètes doit acquérir un nouvel intérêt depuis le bruit qu'on fait d'elles en Europe. Cette considération suffirait peut-être pour justifier le succès qu'on promet à cette publication.  »

Voir sur ce site l'ouvrage de Jean Joseph Mounier : De l’influence attribuée aux philosophes, aux francs-maçons et aux illuminés sur la révolution française

1822 – Peignot - Dictionnaire historique et bibliographique

1822 peignot dictionnaireDictionnaire historique et bibliographique. Abrégé des personnages illustres, célèbres ou fameux de tous les siècles et de tous les pays du monde, avec les dieux et les héros de la mythologie
Par L. Gabriel Peignot et autres gens de lettres
A Paris, chez Haut-Cœur et Gayet je, libraires, rue Dauphine, n° 20
1822 - http://books.google.fr/books?id=Zz5QAAAAIAAJ,M1

Article Saint-Martin (p.324-325)

SAINT-MARTIN (Louis-Cl.), né à Amboise en 1843, m. à Aunai à 60 ans, peut passer pour le lycophron de la métaphysique. Il joignait, à la connaissance des langues anciennes, celle des principaux idiomes de l'Europe, et il en profita pour voyager en Allemagne, en Suisse, en Angleterre et en Italie. Il doit [325] sa réputation au livre intit. : Des Erreurs et de la vérité, ou les Hommes rappelés au principe universel de la science, 1775, in-8°, ouvrage qu'il n'est donné qu'à ses disciples, appelés Martinistes, d’entendre. Il a encore publié : Tableau de l’ordre naturel, 1 v. in-8°; De l'Esprit des choses ; Ministère de l'Homme-Esprit ; Eclair sur l'association humaine ; Le livre Rouge ; Ecce Homo ; L'Homme de Désir; Le Cimetière d'Amboise ; Le Crocodile, ou la Guerre du bien et du mal arrivée sous le règne de Louis XI, poème en 102 chants, 1799, in 8°. En général, tous les ouv, de Saint-Martin sont autant d'énigmes qui prouvent que l'auteur ne s'entendait pas lui-même.

1822-1824 - Barbier - Dictionnaire des ouvrages anonymes et pseudonymes 

1822 Barbier dictionnairet1Dictionnaire des ouvrages anonymes et pseudonymes composés, traduits et publiés en français et en latin avec les noms des auteurs, traducteurs et éditeurs ; accompagné de notes historiques et critiques
Par M. Antoine Alexandre Barbier,
Chevalier de l’Ordre royal de la Légion d’Honneur, Administrateur des Bibliothèques particulières du Roi, et bibliothécaire du Conseil d’État.
Seconde édition, revue, corrigée et considérablement augmentée.
Tome premier
A Paris, chez barrois l’aîné, libraire, rue de Seine, n° 10, v. s. g.
1822, https://books.google.fr/books?id=8-o-AAAAcAAJ

Bibliographie de Saint-Martin

Tome premier, 1822 

L’illuminé Saint-Martin a publié plusieurs  de ses ouvrages sous le nom de philosophe inconnu.

Page 179

2355. Cimetière (le) d’Amboise, par un philosophe inconnu (Louis-Claude de, marquis de Saint-Martin). Paris, an 9, (1801), in-8.

Page 149

3232. Crocodile (le) ou la Guerre du Bien et du Mal, arrivé sous le règne de Louis XV, poème épiquo-magique en cent deux chants, œuvre posthume d’un amateur des choses cachées (de Saint-Martin). 1800, in-8.

Page 352

4610. Éclair sur l’association humaine (par de Saint-Martin). 1797, in-8.

Page 404.

5325. Erreurs (des) et de la Vérité, ou les Hommes rappelés au principe universel de la science, par un Ph.*** (philosophe) inc… (inconnu) (de Saint-Martin). Édimbourg, 1775, in-9. — Nouvelle édition. Salomonopolis, 5784, 3 vol. in-8.

Le troisième volume, qui a pour titre : Suite des Erreurs et de la Vérité, est une critique de l’ouvrage de Saint-Martin. [Cet ouvrage, dont le titre complet est « Suite Des Erreurs Et De La Vérité; Ou Développement du Livre des Hommes rappelés au principe universel de la Science », par Charles de Suze. Androphile, 1784 - 482 pages, https://books.google.fr/books?id=tPMGAAAAcAAJ, n’est pas de Saint-Martin]

Page 413

5421. Esprit (de l’) des choses, ou Coup d’œil philosophique sur la nature des êtres et sur l’objet de leur existence ; ouvrage dans lequel on considère l’homme comme étant le mot de toues les énigmes, par le philosophe inconnu (de Saint-Martin). Paris, Laran, an 8 (1800), 2 vol. in-8.

Tome second, 1823

Page 148

8381. Homme (l’) de désir, par l’auteur des Erreurs et de la Vérité (de Saint-Martin). Lyon, 1790, in-8° — Nouvelle édition, revue et corrigée par l’auteur, sous le masque du Philosophe inconnu. Metz, an 10 (1802), 2 vol. petit in-8.

Page 413

11972. Ministère (le) de l’homme esprit (par de Saint-Martin). Paris, Migneret, 1802, in-8.

Tome troisième, 1824

Page 374

18495. Triple (de la) vie de l’âme, selon le mystère des trois principes de la manifestation divine, écrit d’après une élucidation divine par Jacob Bèhme ; traduit de l’allemand en français par le philosophe inconnu (Saint-Martin), Paris, Migneret, 1800, in-8.

Aller au haut