Imprimer

 

Nahon edition2a

Michelle Nahon - Martinès de Pasqually : Un énigmatique franc-maçon théurge du XVIIIe siècle, fondateur de l’Ordre des Élus Coëns.

Deuxième édition revue et corrigée

Préface de Jean-Claude Drouin

Broché, 414 pages - Format : 140 x 220 cm - ISBN : 979-1-02-420234-1 - Prix : 23 € - Le livre chez l'éditeur

 Descriptif

Cette biographie, revue et complétée dans une nouvelle édition, pose la question : qui est réellement Martinès de Pasqually ? Pour tenter d’y répondre, Michelle Nahon a depuis trente ans dépouillé des archives, consulté tous les livres et documents connus en toute objectivité pour nous donner les moyens de nous situer entre ceux qui en font un grand initié, un grand maître, sans toujours le justifier, et ceux comme Johel Coutura qui se demandent si c’est un « charlatan moitié sorcier, moitié médecin ».

C’est un homme qui a bâti un projet grandiose que les circonstances ont parfois servi, notamment à Bordeaux et à Paris, mais souvent desservi. C’est un homme énigmatique, au charisme certain, missionné ou se sentant investi d’une mission, c’est un homme qui a son éthique et sa morale – pas toujours celles de l’homme ordinaire – et qui ouvre à une forme de spiritualité le milieu maçonnique de cette deuxième moitié du xviie siècle.

Martinès de Pasqually est loin d’être oublié de nos jours, son enseignement est toujours dispensé, que ce soit de façon indirecte dans un rite maçonnique ou directe dans des mouvements spiritualistes dont certains pratiquent aussi la forme de théurgie qu’il a transmise.

L’auteure : Michelle Nahon

Questionnée depuis ses études de lettres classiques par l’intérêt que les hommes portaient aux Écoles de Mystères dans l’Antiquité, Michelle Nahon a étudié divers domaines spiritualistes, ésotériques, philosophiques, dont la franc-maçonnerie, le rosicrucianisme et le martinisme.

Encouragée par Antoine Faivre et Robert Amadou ainsi que par les premières découvertes de documents à Bordeaux concernant Martinès de Pasqually, elle a entrepris, avec passion et sérieux, une recherche approfondie en collaboration avec un enseignant en histoire, Maurice Friot, aide précieuse dans ce travail minutieux de consultation et d’interprétation des archives. Ils ont publié régulièrement leurs découvertes depuis 1983 d’abord dans diverses revues et depuis 1990 dans le Bulletin d’une société de recherches historiques, la Société Martinès de Pasqually, fondée en 1989 à Bordeaux pour retrouver les traces de cet homme mystérieux et de son Ordre. Membre fondatrice de cette Société, elle en est devenue la présidente en 1997 avec l’objectif – réalisé - de préserver la qualité historique du Bulletin et de lui donner une reconnaissance nationale et internationale. Grâce à cet ouvrage, Michelle Nahon nous permet de découvrir le cheminement spirituel et initiatique du fondateur de la première école de maçonnerie mystique du XVIIIe siècle.

Cet ouvrage s’adresse non seulement à tous les adeptes ou passionnés de la Franc-maçonnerie ou du Martinisme mais aussi aux amateurs du Siècle des Lumières.

Michelle Nahon est présidente de la Société Martinès de Pasqually

La Société Martines de Pasqually

Librairie Olympique
23, rue Rode
33000 Bordeaux
adresse de contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

=> Cotisation annuelle à la Société : 10,00€ - Achat du bulletin papier : 15 € et/ou du PDF : 10 €.
=> Bulletin d’adhésion
=> Sommaire de tous les Bulletins de la Société

Commentaires

- Sur le site du Philosophe Inconnu, présentation du livre par Dominique Clairembault
- Lire l'excellente critique et les nombreux commentaires de lecteurs sur le blog : Réflexions sur Trois Points 
- Sur le blog de Serge Caillet, présentation de la 1ère édition : Une biographie de Martines de Pasqually

Table des matières

Préface, p. 9

INTRODUCTION, p.15

Pourquoi s’intéresser à ce personnage, p. 17
Notre choix de présentation, p. 23

SES ANNÉES OBSCURES, p.27

Le document maçonnique de Martinès, p. 29
   Les Stuarts, p. 30
   Lettres-patentes de 1738, p. 31
Le projet de Martinès, p. 35
   L’Ordre, p. 36
   Le grade de réau-croix, p. 37
   Les rituels, p. 38
Que sait-on sur l’homme qui détient cette patente ?, p. 41
   Qui est-il ?, p. 43
Enfance et début de vie active dans l’armée, p. 45
   Sa jeunesse, p. 46
   Ses campagnes militaires, p. 48
   Sa longue absence, p. 50
   Son retour, p. 52
Ses débuts dans les loges maçonniques, p. 57
   Réception de Martinès dans la franc-maçonnerie, p. 59
   Martinès dans les loges du midi de la France entre 1754 et 1759, p. 60
   Avignon, terre papale au XVIIe siècle, p. 61
   Les « pouvoirs » de Martinès, p. 64
   Essor des hauts grades, p. 65
Un court séjour à Toulouse, p. 67
   Admission dans une loge toulousaine, p. 67
   Fondation d’un temple à Toulouse, p. 69
   Attestations militaires et maçonniques, p. 70
   Visite dans une autre loge toulousaine ?, p. 71

SES ANNÉES FASTES, p. 73

L’arrivée à Bordeaux, p. 75
   Arrivée à Bordeaux en 1761 et affiliation à la loge La Française, p. 76
   Deux brèves visites à Toulouse et création d’un temple à Bordeaux, p. 78
   Étienne Morin à Bordeaux, p. 80
Année de réalisations, p. 87
   Graves dissensions à la loge de Toulouse, p. 88
   Arrivée à Bordeaux du maître toulousain exclu, p. 90
   Réception de Lapeyrie par Martinès, p. 91
   Grande Loge écossaise, p. 92
Grande Loge écossaise de Bordeaux, p. 95
   Échanges de courriers avec la Grande Loge, p. 95
   Les valeurs maçonniques, p. 98
   La « vraie » maçonnerie de Martinès, p. 99
   Les loges bordelaises, p. 101
   Dégradation des relations bordelaises, p. 102
   Loges légitimes, p. 105
   Des résultats malgré les difficultés, p. 107
   Création de chambres de justice, p. 108
L’affaire de l’officier étranger, p. 111
   La Française, février 1764, p. 113
   Qui est cet officier ?, p. 115
   Hostilité déclarée des loges bordelaises, p. 117
   Liste des officiers nouvellement installés, p. 119
   Les loges se liguent contre Martinès, p.119
Contexte général, p.121
   Les Juifs, p. 121
   Les Anglais, p. 123
   La franc-maçonnerie, p. 124
Développement et scission de l’Ordre, p. 127
   Tensions entre L’Amitié et L’Anglaise, p. 128
   Arrivée à Bordeaux du régiment de Foix, p. 129
   Requête en plainte, p. 131
   L’expert de la Grande Loge, p. 134
   Témoignage du chevalier du Fauga, p. 136
   Dissidence au sein du temple de La Perfection élue écossaise, p. 137
   Freins sur la Grande Loge Écossaise, p. 140
Projet de mariage de Martinès, p. 141
   Les Collas, p. 142
Martinès à Paris et progression de l’Ordre, p. 145
   Le rapport Zambault, p. 146
   Martinès à Versailles, p. 148
   En visite dans des loges parisiennes, p. 149
   Relations Martinès / Zambault, p. 153
   Tensions parisiennes et décision du Grand Maître, p. 154
   L’ordre de Martinès à Paris, p. 156
   Admission de Willermoz, p. 157
L’école de Martinès, p. 161
   Découvertes récentes, p. 161
   Le système de Martinès, p. 163
   Réception des réaux-croix, p. 164
   Journée d’un élu coën, p. 166
   Lectures conseillées, p. 167
   Succès de l’ordre de Martinès, p. 171
Progression de l’Ordre et retour à Bordeaux p 175
   Visites de loges sur le chemin de retour, p. 176
   Arrivée à Bordeaux, p. 178

SES ANNÉES DIFFICILES, p.179

Vie quotidienne et difficultés à Bordeaux, p. 181
   Maladie de Martinès, p. 181
   Mariage, p. 182
   Reprise des activités à Bordeaux et difficultés, p. 183
   Extension de l’ordre, p. 185
   Initiative malheureuse de Bacon de La Chevalerie, p. 187
   Martinès et le négoce, p. 188
   Reprise du tribunal souverain de Bordeaux, p. 189
Arrivée de Bonnichon du Guers, p. 193
   Préparation et travaux d’équinoxe, p. 194
   Contretemps, p. 195
   Attaques de Bonnichon du Guers, p. 197
   Lettres de Grainville, p. 199
   Questions au sujet de Martinès, p. 202
Martinès toujours à Bordeaux, p. 205
   Solution aux problèmes financiers, p. 206
   Visite de Bacon de La Chevalerie, p. 207
   Interventions de Grainville, p. 208
   De nouveaux émules bordelais, p. 210
   Période difficile, p. 212
   Décision de Saint-Martin, p. 216
Deux séjours à Paris, p. 219
   Arrivée de Willermoz à Paris, p. 220
   Où en est la franc-maçonnerie à Paris, p. 222
   Retour à Bordeaux, p. 223
   Décès du grand maître, p. 225
   Second séjour de Martinès à Paris, p. 228
   Restructuration maçonnique, p. 230
Retour à Bordeaux et départ outre-mer, p. 233
   Rédaction du Traité, p. 234
   Travaux théurgiques, p. 235
   Deux événements dommageables pour Martinès, p. 238
   Dénonciation de Labeaume, p. 241
   Préparatifs de départ, p. 242
   Raisons de ce départ, p 244
Martinès à Saint-Domingue et l’Ordre en France, p. 249
   Création du Grand Orient, p. 251
   L’ordre en France et à Saint-Domingue, p. 253
   Saint-Martin à Lyon, p. 257
   Réactions de Martinès, p. 259
La fin officielle de l’Ordre, p. 263
   Décès de Caignet, p. 265
   Jean de Latour de Lacase, p. 266

CONCLUSION, p. 269

Le rôle des élus coëns dans le milieu maçonnique, p. 271
   Les actions de Willermoz et de l’abbé Rozier, p. 272
   Bacon de La Chevalerie, grand orateur, p. 274
   Bacon de La Chevalerie, Willermoz et les hauts grades, p. 276
   La voie de Saint-Martin et celle de l’abbé Fournié, p. 277
   Et Saint-Domingue ?, p. 279

Mise à jour mars 2017, p. 281

QUELQUES DÉCOUVERTES ET INFORMATIONS NOUVELLES SUR MARTINÈS DE PASQUALLY, SON ORDRE ET LES ÉLUS COËNS, p. 283

Patente donnée à La Française retrouvée I, p. 287
   Étude de la lettre-patente (annexe IV), p. 289
   Les « emblèmes » de la patente, p. 292
Loge du Saint-Esprit à Bordeaux, p. 297
Une avalanche (ou presque) de manuscrits du Traité, p. 303
Un rituel d'équinoxe presque complet, p. 309
Quelques informations nouvelles sur les élus coëns, p. 313
   Le grand souverain, successeur de Caignet de Lester, p. 313
   Bacon de La Chevalerie (1731-1821), p. 315
   L’abbé Joseph Bullet (1728-1785), p. 319
   Grainville, Saint-Martin et Champollon en Bretagne, p. 321
Quelques informations nouvelles sur Martinès, p. 323
   Martinès à Toulouse, p. 323
   Lettre à la Grande Loge de Londres du 20 septembre 1765, p. 328

Conclusion, p. 333

Annexe 1, p. 335
Annexe I (suite), p. 336
Annexe I (fin), p. 337
Annexe II, p. 338
Annexe Ill, p. 339
Annexe IV, p. 340
Annexe V, p. 341
Annexe V (suite), p. 345

BIBLIOGRAPHIE, p. 347

CHRONOLOGIE, p. 355

Note préliminaire, p. 355

INDEX, p. 389

Postface de la 1re édition par Roger Dachez, p. 401

 

Affichages : 5113