jsn pixel1
jsn pixel2
jsn pixel3

Index de l'article

1858 – Vapereau − Dictionnaire universel des contemporains

1858 vapereauDictionnaire universel des contemporains: contenant toutes les personnes notables de la France et des pays étrangers
Par Gustave Vapereau, ancien élève de l’École normale, ancien professeur de philosophie, avocat à la Cour impériale de Paris
Paris. Librairie de L. Hachette et Cie, rue pierre Sarrazin, n° 14 - 1858

Article Caro, p.344

CARO (Elme-Marie), littérateur français, est né en 1825, à Rennes, où son père, auteur de quelques traités à l'usage de la jeunesse, était alors professeur de philosophie. Il termina ses études au collège Stanislas, obtint de nombreux succès au concours général, notamment les deux prix de philosophie en 1845, et il entra aussitôt à l'Ecole normale. Agrégé de philosophie en 1848, il professa successivement aux lycées d'Alger, de Rouen et de Rennes. Il occupa ensuite la chaire de philosophie à la Faculté des lettres de Douai, où l'élégance de sa parole attirait un nombreux auditoire. Il vient d'être rappelé à Paris, comme maître de conférences à l'Ecole normale En 1856, M. Fortoul l'envoya officiellement à Anvers pour exposer devant la Société littéraire de cette ville les doctrines spiritualistes et religieuses de l'Université de France, dont il est un des plus orthodoxes interprètes. A la suite de cette mission, M. Caro a été nommé chevalier de la Légion d'honneur.

Outre des mémoires favorablement accueillis par l'Institut, il a publié, dans la Bibliothèque des chemins de fer : Saint Dominique et les Dominicains, et, sous le pseudonyme de Saint-Hermel, la Vie de Pie IX. Son livre du Mysticisme au XVIIIe siècle (1852-1854, in-8), qui fut d'abord sa thèse de docteur, est un essai sur la vie et la doctrine de Saint-Martin, le philosophe inconnu. M. Caro a fourni à la Revue de l’instruction publique et à la Revue contemporaine, dont il est resté un des rédacteurs, un grand nombre d'articles dont les principaux ont été réunis sous le titre d'Études morales sur le temps présent (1855, in-18 ) : ce recueil a été couronné par l'Académie française.

bouton jaune  Dictionnaire universel des contemporains - Elme-Marie CARO

Nous citerons encore un article publié par M. Stourm, qui juge un peu trop Saint-Martin au point de vue des préoccupations contemporaines, cherchant le côté pratique d'un système qui parait peu susceptible d'applications ; et, enfin, le résumé substantiel que [page 7] M. Bouchitté a donné de la doctrine du Philosophe inconnu, dans le Dictionnaire des sciences philosophiques.

Qu'il nous soit permis de consigner ici l'expression de nos sincères remerciements pour le concours si bienveillant et si empressé que nous n'avons cessé de trouver auprès de MM. Tournyer, Huret, E. Stourm, dans les recherches difficiles que nous avons eu à faire sur cette matière très obscure et peu explorée.

Aller au haut