jsn pixel1
jsn pixel2
jsn pixel3

Présence de Saint-Martin dans les livres et les revues des XIXe et XXe siècles.

1834 revue progres socialPhilippe Hauger (1798-1838) - Philosophie religieuse.

Examen de la doctrine de J. Bœhme et de Saint-Martin.

Revue du progrès social

4e livraison - Avril 1834

Recueil mensuel politique, philosophique et littéraire publié par M. Jules Lechevalier

Année 1834 - I

Paris, au bureau du Journal, rue de Provence, 8, et chez Bachelier, libraire, quai des Augustins, 55.

revue histoire littérire 1923 titre

Auguste Viatte, Le théosophe Saint-Martin et le Génie du Christianisme
Revue d’histoire littéraire de la France, Janvier-Mars 1923, n°1, p. 530-533

Dans une note de Chateaubriand et son groupe littéraire (1), Sainte-Beuve parle, très élogieusement, des critiques adressées au Génie-du Christianisme par le théosophe Saint-Martin. En effet, le Philosophe Inconnu a rarement composé des pages plus curieuses ou plus vivantes. Il relève avec sagacité, dans l'œuvre de Chateaubriand, les mêmes défauts que nous y apercevons aujourd'hui, et que ses contemporains n'y voyaient guère. Ses appréciations méritaient mieux que de rester enfouies au fond d'un livre introuvable et en grande partie illisible, le Ministère de l'Homme esprit (2). Il y a là une lacune évidente.

Sous-catégories

La biographie de Saint-Martin dans les Biographies publiées au XIXe siècle

Présence de Saint-Martin dans les ouvrages des philosophes du 19e siècle

Philippe Damiron (1794-1862) ; Victor COUSIN (1792-1867) ; Auguste Barchou de Penhoën (1799-1855) ; Adolphe Franck (1810-1893) ; M. Forgame

De nombreuses revues du 19e siècle parlent de Saint-Martin : La Gazette littéraire, le Correspondant, le Mercure de France, la Revue des Deux Mondes, etc.
Débats à l’École normale entre Saint-Martin et Garat
Aller au haut