jsn pixel1
jsn pixel2
jsn pixel3

Vergnomme epopee1Dominique Vergnolle. L’Épopée des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte. Les Éditions de la Tarente - 2021

324 pages - Format : 16 x 24 cm - ISBN : 9782916280615 - Prix : 27 € + port. - Le livre chez l'éditeur 

Présentation de l’éditeur

« Dès mon entrée dans l’Ordre, écrivait Jean-Baptiste Willermoz, je fus persuadé que la Maçonnerie voilait des vérités rares et importantes ; cette opinion devint une boussole. Cependant, elle était tombée, en France comme ailleurs, dans l’anarchie et le plus grand discrédit. »

Ce constat et cette boussole ne cesseront de guider le soyeux lyonnais dans son long travail de réforme d’un ordre chevaleresque, surplombant un système maçonnique écossais particulier, afin de constituer un nouveau régime renouant avec ce qu’il considère être le but primitif de l’institution maçonnique. Cet infatigable frère cherchera inlassablement à associer, au faîte de cet édifice, une classe secrète proposant les vérités tant recherchées et qui, pour lui, sont l’âme et le but de l’initiation maçonnique.

C’est à la construction de ce véritable chef d’œuvre que nous invite Dominique Vergnolle tout au long d’une épopée qui impliquera les puissances maçonniques de toute l’Europe continentale, déjà secouées par la nouvelle philosophie des Lumières et les différents courants mystiques, ésotériques et illuministes émergeants. Le but de Willermoz sera-t-il atteint dans ce contexte ? S’agira-t-il finalement de convertir l’ordre en une société nouvelle de chrétiens patriotiques librement érigés en confraternité pour être une école de vertus, ou bien de conserver un ordre « secret » enté sur d’anciens ordres sans interruption de succession ?

bouton jaune   Lire l'interview de Dominique Vergnolle sur le site des Éditions La Tarente

bouton jaune   Lire les Notes de lecture de Dominique Clairembault sur le site : Le Philosophe inconnu

bouton jaune   Autre ouvrage de Dominique VergnolleMartines de Pasqually et Les Élus Coëns. Exégètes et ministres du Judéo-Christianisme

Table des matièresVergnomme epopee

Remerciements
Préface de Pierre Mollier
     De nouvelles lumières sur la genèse du R.E.R.
Préambule

- L’essor de l’écossisme
- Ramsay et l’apparition de la chevalerie
- Le paysage maçonnique français et la Grande Loge de France
- L’explosion des grades hermétiques, rosicruciens et chevaleresques

J-B Willermoz et la genèse des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte

- J-B Willermoz, la Mère Loge de Lyon et le chapitre des Chevaliers de l’Aigle Noir
- La rupture avec la Grande Loge de France
- L’émergence des Élus Coëns de Martines de Pasqually et l’expérience de Willermoz
- Le renouveau de la Grande Loge de France et le réveil de la Grande Loge des maîtres réguliers de Lyon
- Nouvelles difficultés avec la Grande Loge de France
- Les premiers contacts avec la Candeur de Strasbourg
- Quelques repères sur la maçonnerie réformée de Dresde
- L’attractivité de la réforme de Dresde
- Premiers contacts avec le baron de Hund et ambition de Willermoz
- L’objectif de l’ordre templier allemand et le but essentiel de la maçonnerie
- La demande d’attache des Lyonnais
- La retenue de la Grande Loge des maîtres réguliers de Lyon
- Willermoz fait « cavalier seul » : la pétition au baron de Hund
- Discussions parallèles avec la Grande Loge Nationale
- Les travaux de constitution des trois provinces françaises de l’Ordre
- Fidélité de Willermoz aux Élus Coëns et à leur science
- Les Directoires écossais et le Traité d’Union avec le Grand Orient de France
- Les provinces françaises de 1775 à 1777
- Les secousses et malaises de 1777 et début 1778
- Les prémisses du convent des provinces françaises et le projet de Willermoz
- La préparation du convent et les chantiers lyonnais et strasbourgeois

Une première réforme de l’ordre Templier en France : Le Convent des Gaules

- Le précis historique de a Fascia et la nomination de la commission d’enquête
- Le changement de dénomination, le nouveau code et l’égalité des chevaliers
- La problématique de la succession templière et de la restauration du Saint Ordre
- Le but ostensible de l’ordre équestre
- Le but primitif et essentiel de la maçonnerie et les moyens d’y accéder
- Les rituels de l’ordre intérieur, l’instruction des novices et les ajustements du code
- La rectification de la classe maçonnique

L’autre face du Convent des Gaules et l’éclosion de la Profession

- Le rapport secret sous forme d’instruction des commissaires du convent
- Du rapport secret à l’Instruction secrète et préparatoire des Chevaliers
- L’engagement préliminaire pour l’admission à la Grande Profession
- De l’Instruction secrète et préparatoire à l’Instruction secrète des Profès
- La nouvelle instruction des Chevaliers
- La Grande Profession et son initiation secrète
- L’origine des instructions, de la doctrine et les conditions de sa transmission
- Une classe secrète qui deviendra un Ordre
- Les prémisses de l’extension aux provinces allemandes
- Au-delà de la classe secrète, les Élus Coëns ? 

Les hautes connaissance de l’Ordre et la filiation templière : La préparation du Convent Général

- Les provinces allemandes de 1775 à 1780
- Les hautes connaissances de Ferdinand de Brunswick et Charles de Hesse
- Les prémisses du convent et les circulaires du Grand Supérieur Ferdinand
- Le partage des connaissances de la Profession avec leurs Altesses allemandes
- Les travaux des provinces allemandes et françaises pour la fixation d’un corps général de doctrine
- Nouvelle circulaire de Brunswick en forme d’invitation au convent général de l’Ordre
- Les atermoiements d’Haugwitz et la dérobade de Waechter
- La consolidation des vues des provinces françaises

Maçonnerie essentielle contre maçonnerie conventionnelle : Le Convent de Wilhelmsbad

- Les acteurs en présence et leurs différentes sensibilités maçonniques
- Le discours d’ouverture et la problématique des hautes connaissances maçonniques
- L’organisation générale des travaux du convent et les séances préliminaires
- La phase 1 : La difficile convergence relative aux rapports avec le Temple et à la réforme du Régime
- La période de « récréation » et les grandes manœuvres
- La phase 2 – La rédaction des rituels, codes de législation et matricules – L’affirmation chrétienne
- Épilogue du Convent
- Les cicatrices de Wilhelmsbad et la grande fragilité de l’Ordre

L’après Wilhelmsbad de 1782 À 1787

- Les premiers travaux de révision et adoption des rituels de la classe symbolique
- Les opérations secrètes de la 3e classe pour l’adoption des rituels symboliques
- La rédaction des rituels et instructions de l’ordre intérieur
- Les rituels de chevalier et de novice et leurs instructions
- Le destin contrarié de la 3e classe et l’essor de la Profession des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte

La Bienfaisance comme voie de réalisation initiatique
La Profession de foi des chevaliers
Le Haut et Saint Ordre
Les emblèmes de l’Ordre

- Le novénaire ou le passage du pélican au phénix
- La croix et le chrisme
- L’habit blanc de l’Ordre

La Cité Sainte
Annexes

- Acte de Renonciation
- Correspondances entre Ferdinand de Brunswick, Charles de Hesse-Cassel et Jean-Baptiste Willermoz

- Copie de la lettre de la Préfecture de Lyon au duc Ferdinand de Brunswick du 22 janvier 1780
- Correspondance de Jean-Baptiste Willermoz au Prince Charles de Hesse-Cassel du 12-19 octobre 1781
- Galerie de portraits, p. 310

Bibliographie

- Fonds Bibliothécaires
- Livres
- Revues

Index

Aller au haut