jsn pixel1
jsn pixel2
jsn pixel3

Index de l'article

Notes du webmestre

1. Voir sur le site du Philosophe inconnu le dossier consacré à Martines de Pasqually.

Rappelons qu’il existe une Société Martines de Pasqually dont le but est d’être un lieu d’échanges pour une connaissance plus approfondie de la vie, de l’œuvre et du rayonnement de Martinès de Pasqually (article 2 des statuts). Elle a pour objet de faire travailler ensemble ceux qui tentent de reconstituer les événements de sa vie, spécialement à Bordeaux et à Saint-Domingue et ceux qui étudient les sources, les origines et les manifestations de sa pensée prise dans le contexte de son époque. Cette société édite tous les ans un Bulletin. Voir le site de la Société

2. Le titre exact est Traité sur la réintégration des êtres dans leur première propriété, vertu et puissance spirituelle divine.

Voir l’article de Xavier Cuvelier-Roy : Le traité sur la réintégration des êtres : des manuscrits aux éditions

3. Voici le texte de cette citation : Extrait de la Lettre de Saint-Martin à Kirchberger. Paris le 12 juillet 1792, dans la Correspondance inédite de Saint-Martin à Kirchberger :

« […] car c'est à l'âge de 23 ans que l'on m'avait tout ouvert sur cela : aussi, au milieu de choses si attrayantes pour d'autres, au milieu des moyens, des formules et des préparatifs de tout genre auxquels on nous livrait, il m'est arrivé plusieurs fois de dire à notre maître : Comment maître, il faut tout cela pour le bon Dieu ? et la preuve de tout cela n'était que du remplacement, c'est que le maître répondait : il faut bien se contenter de ce que l'on a. »

Nous publions le texte complet de cette lettre de Saint-Martin à Kirchberger à la suite du 3e article.

Aller au haut