1883Les sociétés secrètes et la société par le R. P. Nicolas Deschamps, s.j.
     Notes et documents recueillis par N. Claudio Jannet

Bibliographie des bibliographies
Par Léon Vallée, de la Bibliothèque nationale
     Première partie : Catalogue des bibliographies générales et particulières, par ordre alphabétique d’auteurs, avec indications complètes du titre, des lieu et date de publication, du format, etc.
     Seconde partie : Répertoire des mêmes bibliographies par ordre alphabétique de matières

Theosophical MiscellaniesEliphas Levi

Publié le 17-03-2022 - Mis à jour le 18-11-2022

Les sociétés secrètes et la société : ou philosophie de l'histoire contemporaine

1883 Deschamps t3Par le R. P. Nicolas Deschamps, s.j.

Notes et documents recueillis par N. Claudio Jannet

Avignon – Seguin Frères imprimeurs éditeurs – 13, rue Bouquerie

Paris – Oudin Frères, éditeurs – 51, rue Bonaparte

Sans date [1883]

Cet ouvrage de Nicolas Deschamps, Les sociétés secrètes et la société, comporte trois tomes. Le premier tome a été publie en 1874 (ICI) et le deuxième tomme (ICI) la même année. Le troisième tome (ICI) a paru seulement en 1876. L'éditeur explique ce retard par le décès de l'auteur survenu juste au moment de l'impression du premier tome :

« Il nous est enfin donné de reprendre et de terminer la publication de cet important ouvrage. La mort de l'auteur, survenue prématurément et presque subitement pendant l'impression du premier volume, est la seule cause d'une aussi longue interruption. Ce fâcheux événement, on le comprendra sans peine, nous prive de publier l'ouvrage avec tous les développements que l'auteur avait eu en vue et que lui seul était capable de donner à son travail. Nous pouvons du moins compléter, dans une certaine mesure, ce qui a déjà paru. M. Claudio JANNET, avocat distingué d'Aix, qui fut à la fois le disciple et l'ami du R. P. DESCHAMPS, a bien voulu dépouiller avec le soin le plus minutieux les manuscrits laissés par ce dernier; il a recueilli toutes les notes, coordonné les divers documents amassés par lui ; il en a extrait la matière d'un fort volume, que nous livrons aujourd'hui à la publicité. Une table analytique de tout l'ouvrage le termine et facilite ainsi les recherches. »

Une deuxième édition a paru en 1880 (tome premier et tome second). La deuxième édition du troisième tome est sans date, mais la préface est datée du 19 mars 1883. Ce tome a donc dû être publié cette année-là.

Les occurrences recherchées sont : Saint-Martin, Martinistes, illuminisme, illuministe.  

bouton jaune Lire la suite sur le site : Les sociétés secrètes et la société : ou philosophie de l'histoire contemporaine

1883 – Vallée – Bibliographie des bibliographies

1883 ValleePar Léon Vallée, de la Bibliothèque nationale

Première partie

Catalogue des bibliographies générales et particulières, par ordre alphabétique d’auteurs, avec indications complètes du titre, des lieu et date de publication, du format, etc.

Seconde partie

Répertoire des mêmes bibliographies par ordre alphabétique de matières

Paris. E. M. Terquem, libraire commissaire, Boulevard St Martin

1883

Première partie

Caro, page 107

* Caro (E). – Du mysticisme au XVIIIe. Essai sur sa vie et sa doctrine de Saint-Martin le philosophe inconnu. – Paris, 1852, in-8°. 1250

Gence, page 226

* Gence (J.-B.-M.). – Notice biographique dur Louis Claude de Saint-Martin, ou le philosophe inconnu. – Paris, imp. De Migneret, 1824, in-8°, 28 p. 2654

Matter, page 364

* Matter. – Saint-Martin, le philosophe inconnu, sa vie et ses écrits, son maître Martinez et leurs groupes, d’après des documents inédits. – Paris, Didier, 1862, in-8°. 4225  – Deuxième édition. – Paris, Didier, 1864, in-8°

Deuxième partie

Saint-Martin - Page 748

Saint-Martin

Saint-Martin, le philosophe inconnu, par Matter. 4225

Essai sur sa vie et sa doctrine, par Caro. 1250

Saint-Martin (L. Claude de)

Notice, par Gence. 2654

Ses ouvrages. 4723

bouton jaune  Bibliographie des bibliographies / par Léon Vallée,... | Gallica (bnf.fr)

1883 - Eliphas Levi - Theosophical Miscellanies

1883 theosophical miscellanies t2The paradoxes of the highest science

N° 2 - Unpublished writings of Eliphas Levi

Translate from the French M.S.S. by a Student of occultism

Calcutta
Printed and published
By The Calcutta Central Press Company, limited
5, Council House Street

1883

Synthetic Recapitulation - Magic et Magism. Extrait, page 86-87

High magic is at once Religion and Science. This alone harmonizes contraries by explaining the laws of equilibrium and of analogies. This alone can make [page 87] sovereign Pontiffs infallible and Monarchs absolute; the Sacerdotal art is also the Royal art, and Count Joseph de Maistre was not deceived when despairing of extinguished beliefs and enfeebled powers he turned his glances, against his will, towards the sanctuaries of Occultism. It is thence that will come salvation, and already it is revealing itself to the most advanced intelligences.

Free Masonry, which has so frightened the Court of Rome, is not so terrible as people think; it has lost its ancient lights, but has preserved its symbols and its rites which belong to Occult Philosophy; it still gives the titles and the ribbons of the Rosy Cross, but the true Rosicrucians are no longer in its Lodges; they are what they have been from the beginning-philosophers and unknown. Paschalis, Martines and St. Martin have successors who do not meet in regular assemblies. Their Lodge is said to be in the great Pyramid of Egypt, an expression, allegorical and mystical, which the innocent and ignorant are at liberty to take literally.

There is one thing more incontestibly infallible than the Pope, and that is mathematics. Truths rigorously demonstrated force the mind to suppositions which we may call the necessary hypotheses. These hypotheses, if I may so express myself, are the scientific objects of Faith. But the imagination exalted by an infinite want to believe and love, draws incessantly from this rational objective, paradoxical deductions; to curb license and mystic fantasies, there must be an authority touching reason on the one side and mysticism on the other; this authority, dogmatically infallible, has no need to, and cannot, be so scientifically. Science and Faith are the two columns of the Temple; they support its portico. If they were both on the same side, the structure must fall on the other.

bouton jaune Synthetic Recapitulation - Magic et Magism

Traduction - 1883 – Theosophical Miscellanies

Récapitulation synthétique - Magie et Magisme. Extrait, page 86-87.

1883 paradoxex eliphas leviLa haute magie est à la fois Religion et Science. Elle seule harmonise les contraires en expliquant les lois de l'équilibre et des analogies. Elle seule peut rendre [page 87] les souverains pontifes infaillibles et les monarques absolus ; l'art sacerdotal est aussi l'art royal, et le comte Joseph de Maistre ne s'est pas trompé lorsque, désespérant de croyances éteintes et de pouvoirs affaiblis, il a tourné malgré lui ses regards vers les sanctuaires de l'occultisme. C'est de là que viendra le salut, et déjà il se révèle aux intelligences les plus avancées.

La franc-maçonnerie, qui a tant effrayé la cour de Rome, n'est pas si terrible qu'on le croit ; elle a perdu ses anciennes lumières, mais elle a conservé ses symboles et ses rites qui appartiennent à la philosophie occulte ; elle donne encore les titres et les rubans de la Rose-Croix, mais les vrais Rose-Croix ne sont plus dans ses loges ; ils sont ce qu'ils ont été dès l'origine, des philosophes et des inconnus. Paschalis, Martines et Saint-Martin ont des successeurs qui ne se réunissent pas en assemblées régulières. On dit que leur Loge est dans la grande Pyramide d'Égypte, expression allégorique et mystique que l'innocent et l'ignorant sont libres de prendre à la lettre.

Il y a une chose plus incontestablement infaillible que le Pape, ce sont les mathématiques. Les vérités rigoureusement démontrées obligent l'esprit à des suppositions que nous pouvons appeler les hypothèses nécessaires. Ces hypothèses, si je puis m'exprimer ainsi, sont les objets scientifiques de la Foi. Mais l'imagination exaltée par un désir infini de croire et d'aimer, tire sans cesse de cet objectif rationnel des déductions paradoxales ; pour réfréner la licence et les fantaisies mystiques, il faut une autorité touchant la raison d'un côté et le mysticisme de l'autre ; cette autorité, dogmatiquement infaillible, n'a pas besoin et ne peut pas l'être scientifiquement. La Science et la Foi sont les deux colonnes du Temple ; elles en soutiennent le portique. Si elles étaient toutes deux du même côté, la structure devrait s'écrouler sur l'autre.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator