jsn pixel1
jsn pixel2
jsn pixel3

Index de l'article

ecoles normales T2

 12e séance : 23 pluviôse an III Analyse de l’entendement : Plan général du cours

Dominique-Joseph Garat aux Ecoles Normales : (pages 3-40)

Séances des Écoles normales recueillies par des sténographes et revues par les professeurs.

Nouvelle édition – Tome Second - Paris. A l’imprimerie du Cercle social (1800) - An 9 de la République française

Douzième séance (23 pluviôse). [Plan général du cours]

ecoles normales T2 GaratL’objet de ma première séance a été de montrer, par d’illustres exemples, combien est nécessaire, au bon emploi de toutes les facultés de l’esprit, cette méthode trouvée, depuis très peu de temps, par cinq à six philosophes, dans l’analyse de l’entendement humain. Nous avons vu les créateurs de cette analyse porter leur méthode à l’instant où ils l’ont trouvée, dans les genres, non pas les plus opposés (il n'y en a point d’opposés), mais les plus divers, les plus séparés ; et signaler dans tous la même habileté à se [4] faire des notions justes et à les rendre avec justesse, à penser et à s’exprimer avec la plus grande exactitude. Ce talent, qui a été le même dans des hommes dont le génie était d’ailleurs très différent, prouve sans réplique, ce me semble, que leur art s’applique à l’acquisition de toutes les connaissances, et que leur instrument est un instrument universel.

Aujourd'hui, citoyens, mon dessein est d’exposer le plan général du cours que j’ai ouvert, et que je dois faire devant vous. Les conférences sont destinées à discuter, entre les professeurs et les élèves, tous les principes, toutes les idées, tous les faits qui seront avancés dans les leçons ; mais si quelque chose exige qu’on le discute avant d’aller plus loin, c’est le plan même d’un cours. Si le plan était défectueux, ses vices et ses défauts se répandraient sur toute l’exécution. Commençons donc par cet examen, pour n’avoir pas à revenir sur nos pas, et pour n’être pas trop exposés à en faire de faux. Un architecte à qui on a demandé un édifice, s’il a quelque sagesse, doit faire adopter son plan, avant de jeter la première pierre ; et cela est vrai, surtout, lorsque ceux pour qui l’édifice doit être élevé, sont eux-mêmes des architectes.

Le cours entier de l’analyse de l’entendement sera divisé en cinq sections.

Ni le nombre des sections, ni la manière dont je les ferai se succéder les unes aux autres, ne doivent être arbitraires. Vous allez juger si je dispose les choses conformément à leur nature et à leurs rapports.

Aller au haut